11 Février 2015

Nouveau programme d'aide au maintien à domicile à Rosemère

Les propriétaires âgés de 67 ans et plus de Rosemère pourront désormais profiter d’un nouveau programme de subvention pour le maintien à domicile. C’est ce qu’a annoncé la mairesse, Mme Madeleine Leduc, faisant suite à l’adoption du règlement 863 décrétant cette mesure de soutien aux aînés. 

Le Programme d’aide au maintien à domicile des propriétaires de 67 ans et plus permet aux personnes admissibles de recevoir une subvention annuelle de 50 $ applicable à la tarification résidentielle de l’eau potable. Ainsi, les contribuables résidentiels rosemèrois, âgés d’au moins 67 ans le 1er juillet de l’année d’imposition et propriétaires à cette même date, sont admissibles. 

Pour se prévaloir de la subvention, ces personnes devront remplir le formulaire prévu à cette fin, qui sera disponible en ligne sur notre site Web ou en personne à l’hôtel de ville à compter du 23 février prochain. Le formulaire dûment rempli devra être transmis à la Ville avant le 30 novembre. 

De plus, les taxes des propriétaires demandeurs devront avoir été entièrement acquittées avant que le remboursement soit émis. Une copie du compte de taxes, de même qu’une preuve d'identité avec photo et date de naissance émanant du gouvernement du Québec ou du gouvernement du Canada devront être jointes à la demande de remboursement. 

Rappelant qu’il s’agissait de la réalisation d’un engagement électoral de son administration, la mairesse a mentionné que l’adoption de ce règlement démontre la volonté de la Ville de favoriser l’autonomie des Rosemèroises et des Rosemèrois de 67 ans et plus. 

« Concrètement, cela signifie que nous répondons, en partie, à une préoccupation formulée dans le cadre du Forum des 55 ans et plus, tenu en 2013, à savoir la difficulté pour des aînés de continuer à habiter leur demeure », a souligné Mme Leduc.

Des participants à ce forum avaient notamment souhaité la réalisation de projets résidentiels offrant des habitations mieux adaptées à la réalité des aînés de Rosemère. Certains se voient parfois dans l’obligation de déménager, à regret. 

« C’est un défi important pour une administration comme la nôtre, confrontée à un territoire qui a pratiquement atteint ses limites de développement. Comme je l’ai mentionné dans mon discours sur le budget 2015, nous favoriserons la concrétisation des quelques projets de développement qui s’offrent à nous, dans le respect du caractère champêtre de Rosemère », a-t-elle insisté. 

Enfin, le règlement sur ce nouveau programme destiné aux 67 ans et plus réfère à la démarche en vue de la reconnaissance de la Ville de Rosemère, par le gouvernement du Québec, à titre de Municipalité amie des aînés (MADA). 

Dans une municipalité amie des aînés, on souligne qu’il se développe une culture d’inclusion sociale des aînés. Les politiques, les services et les structures qui touchent les environnements bâtis et sociaux sont conçus pour soutenir les aînés et les aider à vieillir en restant actifs. 

« Qu’il s’agisse de nos activités sportives, culturelles ou de loisirs, nos équipements dans certains parcs, notre soutien à des initiatives communautaires comme Meals on Wheels et la Popote roulante ou encore le déploiement de ce nouveau programme, la Ville de Rosemère démontre qu’elle est une amie des aînés », a conclu Mme Madeleine Leduc. 

-  30  -

Source :
Ville de Rosemère

Renseignements :
Michel Girouard
Directeur des Communications
Tél. : 450 621-3500, poste 1243
Courriel : mgirouard@ville.rosemere.qc.ca

À surveiller

  • Élections 2017
  • Info Travaux
  • Compteurs d’eau
  • Participation citoyenne
  • Pattes de l’espoir