13 Juin 2017

États financiers 2016

ROSEMÈRE, lundi 12 juin 2017 – Conformément à la Loi sur les cités et villes, la Ville de Rosemère a déposé, lors de son assemblée publique du 12 juin 2017, ses états financiers pour l’exercice se terminant le 31 décembre 2016. Les états financiers affichent un surplus budgétaire de 2,1 millions de dollars. Cet excédent budgétaire est imputable à la gestion serrée des finances publiques exercée par la Ville de Rosemère.

« Ces états financiers témoignent de notre détermination à gérer de façon responsable les finances publiques de Rosemère », a déclaré Madeleine Leduc, mairesse de Rosemère.

Sur le plan de la saine gestion financière, l’entente avec la Ville de Blainville pour la Sécurité incendie a contribué significativement aux résultats positifs observés dans les états financiers 2016 avec des économies de 1,1 million de dollars (incluant la vente d’équipement. Pour plus d’information à ce sujet, veuillez consulter la fiche d’information jointe).

Rappelons que ces économies ont permis de créer dès 2017 un fonds récurrent pour la réfection des infrastructures. Celui-ci permettra d’assurer la pérennité des infrastructures de Rosemère, tout en allégeant le fardeau fiscal des générations futures.

Autres revenus de fonctionnement

À part le dossier de la Sécurité incendie, les résultats financiers 2016 favorables sont aussi attribuables, sur le plan des revenus de fonctionnement, au marché de la revente immobilière qui a entrainé des droits de mutation additionnels de 247 000 $, aux revenus supplémentaires engendrés par les autres cessions d’actifs de quelque 162 000 $ et à l’émission supplémentaire de permis pour 60 000 $.

Dépenses de fonctionnement

Au chapitre des dépenses de fonctionnement, elles ont été inférieures aux prévisions budgétaires. Soulignons les économies de 600 000 $ réalisées sur la quote-part versée au CITL (changement de gouvernance dans le transport collectif).

Investissements pour la communauté

En 2016, des investissements de l’ordre de 3,5 millions de dollars ont été réalisés principalement dans la réhabilitation des infrastructures (plus particulièrement sur les rues Île-Bélair, Rosedale, etc.) et dans la préservation de l’environnement avec la mise en oeuvre de la collecte des matières organiques. Mentionnons également un investissement de 280 000 $ (inclus dans le 3,5 M$) dans les parcs et espaces verts (remplacement du quai au parc Charbonneau, plan quinquennal pour l’aménagement des parcs, réfection du pavé de la bibliothèque, etc.).

Un endettement collectif stable

L’endettement de la Ville est stable, se situant à 15,5 M$. Ce niveau d’endettement est sain et positionne avantageusement Rosemère sur l’échiquier municipal quant à cet indicateur de gestion. Il fait foi d’une bonne santé financière et procure une marge de manoeuvre intéressante à la Ville.

Pour consulter les états financiers, cliquez ici

À surveiller

  • Élections 2017
  • Info Travaux
  • Compteurs d’eau
  • Participation citoyenne
  • Pattes de l’espoir