16 Juillet 2014

Un piano de rue au cœur de Rosemère

La Ville de Rosemère est officiellement entrée aujourd’hui dans l’initiative mondiale des pianos de rue en inaugurant son propre piano, installé à l’extérieur de la bibliothèque municipale. Pour la mairesse, Mme Madeleine Leduc, il s’agit d’une réalisation qui s’inscrit à la fois dans les engagements de son administration et dans les principes directeurs de la Politique culturelle de la Ville.

«La Ville de Rosemère continue de se démarquer dans la région par l’innovation, cette fois en mettant un piano à la disposition du public. C’est un phénomène qui a pris de l’ampleur, partout sur le globe, entre autres à Montréal et à Québec. Nous sommes toutefois les premiers à le faire sur la Couronne Nord», a déclaré Mme Leduc.

Elle a expliqué qu’il y a quelques mois déjà, une citoyenne nous indiquait qu’un membre de sa famille voulait se départir de son piano. « Nous avons saisi l’occasion pour l’acquérir, et en faire profiter au plus grand nombre, ici même au cœur de notre centre-ville riche d’histoire, de patrimoine et de culture.»

Pour l’histoire, il faut savoir que c’est en 2008, en Angleterre, qu’est né le concept Play me I’m yours repris, depuis, dans plus de 43 villes sur tous les continents, rejoignant plus de 6 millions de personnes !

Situés dans les parcs, les gares, les marchés et à dans plusieurs autres lieux publics, les pianos sont accessibles à toutes et à tous. De nombreux pianos sont peints ou graffités par des artistes locaux. Cette initiative mondiale contribue à permettre aux citoyennes et aux citoyens de s’approprier leur environnement urbain.

À Rosemère, la tâche de décorer le piano a été confiée à Hugo Landreville, artiste muraliste graffeur originaire de Blainville. En outre, ce piano de rue sera mis à la disposition du public tant que la température sera clémente et à l’abri des intempéries.

«Un piano qui se retrouve dans un milieu urbain, à proximité d’une nature inspirante et d’une magnifique rivière, représente bien plus qu’un simple instrument de musique. C’est à la fois un point de convergence citoyen, pour entendre de douces mélodies, une occasion pour des artistes d’émerger et à d’autres de laisser libre cours à leur passion», a ajouté la mairesse.

Pour la Ville de Rosemère, c’est un projet qui s’inscrit dans sa Politique culturelle qui, dans ses principes directeurs, reconnaît « que les arts et la culture sont porteurs d’harmonie et tissent les liens sociaux; et contribuent à l’épanouissement et à l’expression des citoyens».

« Le piano public rejoint également la vision de mon administration qui, lors de la dernière campagne électorale, a exprimé le souhait d’enrichir notre vie culturelle. Et sur une note plus personnelle, la mère de deux enfants musiciens que je suis se réjouit vivement de ce nouvel équipement culturel accessible et porteur de beaux moments à venir», a conclu Mme Leduc, avant d’inviter au piano Mlle Yasmine Berradia et M. Anthony Cyr, deux citoyens de Rosemère récipiendaires de la médaille du Lieutenant-gouverneur du Québec pour la jeunesse.

Pour plus d’information : www.streetpianos.com.

-30-

Source :
Ville de Rosemère

Renseignements :
Michel Girouard
Directeur des Communications
Tél. : 450 621-3500, poste 1243
Courriel : mgirouard@ville.rosemere.qc.ca

À surveiller

  • Élections 2017
  • Info Travaux
  • Compteurs d’eau
  • Participation citoyenne
  • Pattes de l’espoir