17 Décembre 2019

Budget 2020

ROSEMÈRE, lundi 16 décembre 2019 – Le maire, Eric Westram, a présenté les prévisions budgétaires 2020 qui ont été adoptées par le conseil municipal lors de la séance extraordinaire du 16 décembre dernier. «Depuis notre arrivée en poste, nous avons mis l’emphase sur la consultation citoyenne afin de bien cerner les besoins, les attentes et la capacité de payer de nos concitoyens. Avec notre vision urbanistique qui prend forme de jour en jour, les deux prochaines années permettront de réaliser le Rosemère de demain dans le respect de notre communauté », a déclaré le maire.



Les faits saillants
  • Budget d’opération de 32 226 400 $
  • Introduction d’une nouvelle taxe pour la consolidation des infrastructures
  • Protection des zones sensibles dans le contexte des changements climatiques
  • Bonification du service aux citoyens
  • Implantation d’un plan de développement de la vie communautaire
  • Réduction de 50 % de l’utilisation du surplus accumulé afin d’équilibrer le budget (350 000 $), soit l’équivalent de 1,5 % des taxes municipales

Le budget de fonctionnement, s’élevant à 32 226 400 $, est en légère hausse de 1,8% comparativement à 2019. Dans la conjoncture où l’IPC au Québec se situe à 2,3%, gérer de façon rigoureuse les deniers publics demeure une priorité de tous les instants de l’administration Westram.

Un compte de taxes enviable

Le budget 2020 prévoit un ajustement de la taxe foncière générale résidentielle (incluant la tarification) de 2,1% en moyenne. En y ajoutant la nouvelle taxe pour la consolidation des infrastructures (0,0043$), validée par les citoyens lors d’une consultation publique, le nouveau taux de taxation se situera à 0,5452 $ du 100 $ d’évaluation. Ainsi, pour la maison moyenne de Rosemère, la taxe pour la consolidation des infrastructures représente un ajustement d’environ 18$, alors qu’au total, la fluctuation sera de 76 $.

Pour le secteur non résidentiel, le taux de taxation pour la taxe foncière générale sera fixé à 1,7452 $ du 100 $ d’évaluation. L’impact pour le secteur non résidentiel est différent pour chacun des commerces selon la variation des valeurs au rôle d’évaluation. Il est à noter qu’il n’y a aucun transfert du fardeau fiscal entre le secteur résidentiel et le secteur non résidentiel.
Par ailleurs, Rosemère conserve sa position enviable sur le plan régional. En 2018, les propriétaires d’une maison moyenne à Rosemère ont payé 9 % en moins de taxes foncières, tout en bénéficiant d’une valeur plus élevée de 30 % de leur propriété. Qui plus est, la ville de Rosemère est 50 % moins endettée. « Notre ligne de conduite sur le plan de la gestion financière est de s’assurer que les Rosemèrois continuent à payer moins de taxes et à obtenir plus de valeur pour leur résidence qu’ailleurs », a ajouté le maire.

Investir dans les infrastructures et dans la qualité de vie des Rosemèrois

Le budget permettra d’investir quelque 11, 3 millions de dollars en 2020 dans le bien-être de la communauté. Voici les principaux investissements :

  • Programme de consolidation des infrastructures
  • Pavillon et aménagement au parc Charbonneau
  • Équipements pour les mesures d’urgence

Cliquez ici pour consulter la présentation complète.



- 30 -

À surveiller

  • Arrosage
  • Rallye pédestre
  • Info-Travaux
  • Consultations publiques - 19 et 22 février 2020
  • Produits d'hygiène féminine durables