29 Octobre 2019

Concentration de plomb dans l’eau potable - La Ville de Rosemère dissipe les inquiétudes des résidents

Depuis 2013, la Ville de Rosemère procède chaque année à une campagne d’échantillonnage pour le contrôle du plomb à différents endroits sur le réseau de distribution d’eau potable c’est-à-dire, les secteurs bâtis avant 1990, les écoles, les garderies et les commerces. À ce jour, les concentrations de plomb retrouvées dans l’eau ont toujours été bien inférieures à la norme québécoise.

Il est important de mentionner que les principales sources de plomb dans l’eau potable proviennent principalement des accessoires de plomberie contenant du plomb (entrée de service, robinetterie, soudure, etc.) utilisés pour transporter l’eau jusqu’aux robinets des citoyens. Or, le réseau municipal de la Ville de Rosemère ne comprend aucune conduite de plomb.

Entrée d’eau résidentielle

Selon le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, «Au Québec, le risque est faible que des entrées de service en plomb aient été installées pour raccorder des résidences au réseau de distribution après les années 1970. Cette pratique a d’ailleurs été interdite par le Code de plomberie en 1980.»

Toutefois, si vous avez un doute concernant la présence d’une entrée de service en plomb à votre domicile, la Ville vous suggère de communiquer avec un plombier. Également, si vous désirez effectuer une analyse d’eau à votre domicile, la Ville vous invite à communiquer avec un laboratoire agréé.

Pour plus information sur la qualité de l’eau potable de la Ville de Rosemère, consultez le bilan sur la qualité de l’eau potable (art. 2) publié chaque année sur le site Web de la Ville.

- 30 –

À surveiller

  • Marché et fête de Noël
  • Concours Instagram - Montre-moi Rosemère!
  • Rapport - Sondage infrastructures et équipements
  • Compteurs d’eau
  • Pour une meilleure qualité de vie, modérons le bruit!