10 Juillet 2024

Dossier du pôle régional (Place Rosemère)

La Ville de Rosemère effectue un pas de plus vers la réalisation d’un des pans importants de sa planification stratégique en demandant officiellement à la MRC Thérèse-De Blainville de modifier son schéma d'aménagement afin de permettre une affectation mixte commerciale et résidentielle pour les zones C-03, C-139 et C-140 situées dans le pôle régional.


Cette zone, qui comprend entre autres la Place Rosemère, est tout indiquée pour effectuer un redéveloppement en y intégrant de nouveaux usages résidentiels de moyenne et haute densité ainsi que des usages publics pour créer un milieu de vie complet.


Cette volonté s’inscrit également dans trois aspirations issues de la planification stratégique 2024-2030 intitulée naturellement responsable dévoilée en mai dernier, soit celles d’agir face aux enjeux climatiques et de biodiversité, d’assurer une saine gestion financière ainsi que de consolider et d’adapter son territoire.


Pour le maire Eric Westram, il s’agit d’une avancée importante dans ce projet qu’il désire voir progresser pour répondre aux enjeux de la Ville : « D’un côté, on voit la perte de revenus en taxation commerciale affecter les finances de notre Ville et de l’autre, on a un besoin criant en logements. Voici une occasion de répondre à ces deux aspects primordiaux tout en profitant de l’occasion pour verdir cet immense îlot de chaleur. Voici donc un geste de plus en réponse aux changements climatiques ».


Le maire reconnait par ailleurs qu’il s’agit d’une étape bien administrative pour les citoyens, mais qu’elle est primordiale pour pouvoir continuer à progresser puisque ce changement d’affectation doit être approuvé par les instances supralocales.


« De tels changements ne se font pas du jour au lendemain, mais nous sommes bien engagés dans cette avenue depuis plusieurs années. Le pôle commercial, comme nous le connaissons depuis des générations, est appelé à changer pour répondre à la réalité d’aujourd’hui. J’ai bien hâte de pouvoir échanger avec les citoyens au sujet de projets tangibles pour que la population puisse prendre connaissance de la concrétisation de ce volet qui est au cœur de notre planification stratégique basée, entre autres, sur notre plan d’action MADA – Familles et les consultations citoyennes tenues entre 2018 et 2020 », a conclu le maire Westram.


En terminant, la Ville rappelle que le comité sur l’aménagement durable du territoire poursuit son travail et que des études sont toujours en cours afin d’avoir toutes les informations nécessaires pour s’assurer de la capacité des infrastructures à accueillir de tels projets.

À surveiller

  • Ventes-débarras
  • Rosemère en fleurs
  • Planification stratégique
  • Sécurité en trottinette électrique
  • Règlement sur la sécurité des piscines résidentielles