Dossier de l'ancien terrain de golf de Rosemère

Vous trouverez sur cette page, l'ensemble des éléments portant sur le dossier de l'ancien terrain de golf de Rosemère découlant de la vaste consultation publique tenue de 2018 à 2020.


Écoutez l'entrevue du maire Eric Westram au Nord-Info - 5 février 2021



Ligne du temps

Voyez la chronologie des événements et les étapes à venir dans le dossier.

(2014) Le club de golf de Rosemère fait face à des problèmes financiers, il approche la Ville pour permettre par changement de zonage, le développement d’une parcelle de terrain le long du boulevard Labelle afin de générer les fonds nécessaires à sa pérennité. 


2015 (été)
Changement de zonage permettant une affectation résidentielle et commerciale de sol (4 étages maximum) pour une parcelle du terrain le long du boulevard Labelle. La Ville accède à la demande dans la conjoncture où la requête coïncidait avec l’obligation imposée par la CMM de conformer nos règlements d’urbanisme au PMAD (Plan métropolitain d'aménagement et de développement) et au SAD (Schéma d'Aménagement d'Ensemble) de la MRC en matière de densification du territoire. Un maximum de 4 étages est autorisé.

 

2016 (printemps)
Le club de golf tente de vendre le terrain à des promoteurs immobiliers, toutefois les revenus générés par le développement d’un projet de 4 étages s’avèrent insuffisants. Par conséquent, les propriétaires du golf demandent un changement de zonage qui permettrait des édifices de six étages.


2016 (automne)
Vastes consultations publiques sur la demande des propriétaires du golf de changement de zonage. Les citoyens rejettent l’idée de permettre des édifices de 6 étages au risque de voir les activités du golf cesser. La Ville annonce officiellement qu’elle rejette la demande de changement de zonage. 


2016 (automne)
La Ville tend la main au club de golf pour tenter de trouver des solutions alternatives, mais le club de golf décide de mettre en  vente la totalité du terrain de 60 hectares. 


2017 (automne)
Le Maire Westram et son équipe sont élus et se positionnent à l’effet que la Ville devra se doter d’une nouvelle vision urbanistique, qu’il faudra préserver un maximum d’espaces vert et qu’aucun changement de zonage se fera sans l’approbation citoyenne.


2018 (printemps)
PHASE 1 VISION - UNE VILLE FIÈRE, VERTE ET PROSPÈRE

Début de la vaste consultation publique sur la vision urbanistique de Rosemère dans laquelle le dossier de l’ancien golf occupe une place importante – Sondage - Consultations publiques - Groupes de discussion - Rapport de consultation (voir section téléchargement)

2018 (automne)
Vente notariée au coût de 18 M$ du terrain de golf au groupe Vachon Varin. 


2019 (hiver-printemps)
PHASE 2 ORIENTATIONS ET OBJECTIFS

Consultations publiques - Groupes de discussion – Sondage – Rencontres de parties prenantes – Rapport de consultation (Voir section téléchargement)


2020 (hiver)
PHASE 3: CONCEPTS D’AMÉNAGEMENT ET PISTES DE SOLUTIONS

Consultations publiques – Groupes de discussion – Rencontres de parties prenantes – Cahier du participant distribué à toutes les résidences de Rosemère (Voir section téléchargement). 


2020 (printemps)  Le rapport de consultation est rendu public et simultanément le conseil municipal dévoile son document de positionnement. (voir section téléchargement)


2020 (été) Conformément au positionnement du Conseil énoncé dans le document de juin 2020, la Ville commande une étude indépendante sur le potentiel écologique sur le territoire de Rosemère. Un premier avis de la firme Nature Action identifie le secteur de la forêt du Grand Coteau comme ayant un potentiel écologique supérieur au site de l’ancien golf.

 

2020 (été) La Ville procède à une étude indépendante sur la valeur marchande du terrain de golf, comportant un volet en cas d’expropriation de l’ensemble de la superficie (Voir la section téléchargement).


2020 (été) La Ville demande à la MRC, par voie de résolution, de procéder à un amendement de son schéma d’aménagement, rendu nécessaire pour garder une concordance avec la vision urbanistique de Rosemère.

2020 (automne) La Ville dépose deux demandes de subvention auprès de la CMM. Une, pour acquérir 20 hectares de la forêt du Grand Coteau et une autre,  pour le reboisement de 30 hectares du site de l’ancien golf. 


2020 (automne) La Ville dépose aux propriétaires dont les terrains sont assujettis au PAE, soit l’ancien golf et la Place Rosemère, un avant-projet de règlement pour fins de consultations préliminaires.

2020 (automne) Au terme de quelques rencontres, il appert que les orientations de la Ville et des propriétaires ne sont pas convergentes. 

La MRC informe  la ville que l’amendement qu’elle souhaite au schéma d’aménagement est problématique. Rosemère devra étoffer le bien fondé de sa demande auprès des instances supra locales (MRC, CMM et ministère des affaires municipales).  

Compte tenu des deux points précédents. Il est convenu d’arrêter les discussions avec les propriétaires concernés, de surseoir au projet de règlement sur les plans  d’aménagements  d’ensemble (PAE) et de compléter le projet de plan d’urbanisme pour dépôt à l’automne 2020. 


2020 (automne) Les propriétaires du golf informent la Ville que compte tenu de l’impasse des discussions, ils ne vont pas donner accès à leur terrain pour l’aménagement des pistes de ski de fond. En conséquence, la Ville négocie avec le Parc du Domaine Vert un accès pour ses citoyens.


2021 (hiver) Dépôt du projet préliminaire de plan d’urbanisme – représentations auprès des instances régionales concernées (MRC et CMM) afin de faire valoir la volonté des Rosemèroises et des Rosemèrois quant au niveau de densification de l’ancien terrain de golf. La population rosemèroise souhaite une densification inférieure aux normes édictées par la CMM et une mixité des usages à la Place Rosemère (voir section téléchargement).

Il est primordial de souligner que le conseil municipal, dans sa vision urbanistique, assujettira le terrain du site de l’ancien Golf au respect d’un règlement sur le projet d’aménagement d’ensemble (PAE). Tout projet qui respectera ce PAE sera par la suite soumis à l’approbation citoyenne. Le conseil municipal tient à rassurer la population qu’il continuera de favoriser la participation citoyenne des Rosemèroises et des Rosemèrois dans le dossier du site de l’ancien Golf au-delà de l’approbation du nouveau plan d’urbanisme.


2021 (hiver) Le 10 mars 2021, les propriétaires du terrain de l’ancien golf de Rosemère ont déposé un projet de développement auprès de la Ville, la première réaction du maire Westram: «[puisque le projet] ne respecte pas les balises minimales émises par nos concitoyens dans la vision urbanistique, jamais ce projet ne verra le jour tant et aussi longtemps que je serai maire de cette ville».

Lire la déclaration au complet ici: https://bit.ly/3txxQPb


2021 (hiver) Rencontre publique d’information le 24 mars portant sur les étapes à venir pour l’adoption officielle du plan d’urbanisme.

Pour visionner l'enregistrement complet de la rencontre, incluant les présentations et la période de question : 

https://vimeo.com/531874377 ou http://www.webtv.coop/video/Soiree-dinformation-sur-le-projet-de-plan-durbanisme-24-mars-2021/00901dfbe322388a93abd62c6c6415ef 

Pour visionner les présentations séparément :

  1. Démarche participative : https://vimeo.com/533628057

  2. Notions juridiques et cadre réglementaire : https://vimeo.com/531873557

  3. Valeur à l’expropriation de l’ancien terrain de golf : https://vimeo.com/531873800

  4. Impacts fiscaux : https://vimeo.com/531874033









À surveiller

  • Dossier de l'ancien golf
  • Nouvelle plateforme d'inscriptions avec Voilà! Rosemère
  • COVID-19
  • Rosemère Nouvelles - Avril 2021
  • Bannissement des sacs de plastique